En mai 2011, les citoyens et citoyennes toulousains voyaient naître une monnaie complémentaire et solidaire dans leur ville.
Bien plus qu'un simple moyen de paiement, le Sol-Violette nous invite à nous questionner sur la place qu'occupe aujourd'hui l'argent dans nos vies ainsi que sur nos comportements d'hommes et de femmes économiques.
Grâce à cette monnaie, il est maintenant possible d'utiliser notre argent différemment et de prendre part à une dynamique citoyenne concrète et novatrice.

Avec le Sol-Violette, vous encouragez les acteurs locaux qui agissent avec éthique

Décider d'utiliser le Sol-Violette, c'est décider d'agir concrètement en faveur des structures économiques de notre région et de les aider à trouver leur identité face à l'économie globale déshumanisée.

lire plus

C’est simple, lorsque vous achetez en euros, vous n’avez aucune idée de ce que va devenir votre argent. Dans 98% des cas, les euros que vous avez en poche sont aspirés par les marchés financiers et affectés à la spéculation. Mais à l'origine, une monnaie est avant tout faite pour circuler et pour favoriser les échanges dans l'économie réelle.

Avec le Sol-Violette, vous avez la garantie que la monnaie que vous utilisez restera ancrée sur le territoire et sera utilisée dans un réseau économique respectueux des êtres humains et de la nature.

Comme cette monnaie circule localement et plus rapidement que l’euro, elle favorise la création de circuits courts et dynamise l’économie toulousaine. Par conséquent, payer en Sol-Violette, c'est favoriser l’activité locale et lui permettre d'être tirée vers le haut.

voir moins

Vous redirigez l'euro vers des projets solidaires et responsables

Derrière chaque Sol-Violette se cache un euro qui est retiré du circuit financier dominant et "mobilisé" sur un compte épargne servant à octroyer des prêts à taux 0 à la fois à des projets sociaux et solidaires sur notre territoire et à des personnes en situation d'exclusion financière.

lire plus

Pour chaque Sol-Violette en circulation, un euro est placé sur deux types de comptes bancaires : soit au Crédit Municipal, soit au Crédit Coopératif. Dans le premier cas, les euros sont utilisés pour octroyer des microcrédits à des personnes en situation d’exclusion financière alors que dans le second, ils servent à financer des projets d’économie sociale et solidaire à Toulouse.

Point commun entre ces deux fonds ? Il s'agit de placements éthiques qui dynamisent l’économie réelle plutôt que le casino des marchés financiers

voir moins

Vous rattachez la monnaie à notre communauté de valeurs et notre territoire

En effet, lorsque vous payez un bien ou un service en Sol-Violette, vous êtes sûr que votre argent sera affecté entièrement (c'est-à-dire à 100%) à une économie réelle portant de véritables valeurs humaines et environnementales.

lire plus

En tant qu'institution sociale, l'euro et les cartes de crédit qui en découlent ont aujourd'hui perdu tout rapport avec le territoire sur lequel ils s'échangent.

Utiliser le Sol-Violette, c'est aussi rendre possible une réappropriation citoyenne de la monnaie en l'affectant aux valeurs qui nous sont chères, en lien avec le territoire dans lequel nous vivons au quotidien.

voir moins

Et vous gagnez du pouvoir d’achat !

A chaque nantissement d'euro en Sol-Violette, vous recevez 5% de pouvoir d'achat supplémentaire afin d'être encouragé dans votre démarche citoyenne

A chaque fois que vous échangez des euros en Sols-Violette, vous recevez un bonus de pouvoir d'achat de 5% par tranche de 20€.

lire plus

En d’autres termes, si vous échangez 20 euros, vous recevez 21 Sols. Si vous échangez 40€, vous recevez 42 Sols, et ainsi de suite. Un petit plus qui encourage les citoyens et citoyennes à faire le premier pas dans le réseau solidaire !

C'est mathématique : 20 € = 21 Sols !

voir moins
Site réalisé solidairement par Ethic&it © pour la conception et l'équipe du Sol-Violette pour l'habillage
Site optimisé pour le navigateur libre Firefox avec une résolution minimum de 992 pixels en largeur